L'évolution des jeux de hasard et d'argent : MERCI MR LE SENATEUR

Publié le par Emmanuel

Le Rapport d'information du sénat n° 58 (2006-2007) sur "L'évolution des jeux de hasard et d'argent" fait au nom de la commission des finances, déposé le 7 novembre 2006 a été rédigé par M. François TRUCY, sénateur UMP de 75ans, Médecin biologiste,  Membre du groupe études Arctique, Antarctique et TAAF, du groupe chasse et pêche, du groupe d'études des droits de l'Homme, du groupe d'études sur l'économie agricole alimentaire et de la section trufficulture...Membre du Comité des prix de revient des fabrications d'armement etc...

 

Le première question que l'on se pose, est-il un amateur de poker ou plus simplement un joueur de cartes, bridge ou autre, pour avoir été séléctionné pour cette étude sur les jeux de hasard en 2006.

Un peu d'humour ne nuis pas !

 

Toutefois, force est de constater que ce rapport est une formidable synthèse de la situation générale des jeux en France. Que cela soit pour les jeux sur internet, ou les jeux chez le particulier, la dépendance, les dépenses moyennes. Tout est traité ! Bravo !

Mais je trouve que ce rapport manque de conclusions et de propositions sur les notions d'argent et de hasard qui ne sont pas assez distinguées et définies, ainsi que sur le problème des citoyens qui voudraient simplement jouer chez eux, même à un jeu d'argent, mais dans certaines limites qui seraient autorisées.

Que dit-il dans son étude sur le poker en particulier :

 

"Effectivement, ce jeu, inventé aux USA, bénéficie d'un engouement, d'une vogue remarquable dans notre pays."

 

Bravo, première nouvelle, le poker a été inventé au USA ! Non Mr TRUCY, vos jeunes collaborateurs sont allés un peu vite. C'est pourtant pas compliqué de savoir d'ou vient poker ! Oui, il a emergé aux états unis, mais il vient d'ailleur.

 

"Les clubs de poker, entre amis, sur invitations, se déroulant dans des domiciles privés, sont d'une tout autre nature et les limites que trace la loi dans ce domaine ne semblent pas outrageusement bafouées. La vogue en est très répandue chez les jeunes. Ceci rejoint ce que votre rapporteur a noté dans l'évolution des goûts de la clientèle des cercles de jeux de Paris."

 

Re-Bravo, c'est un jeu de jeunes. Bon, c'est sûr, une moyenne de 35ans peu paraître assez jeune, mais dans l'expression du rapport, on penserait plutot à 14/16ans !

 

Par contre, pour une partie entre amis sans argent, chez soi, "la loi dans ce domaine ne semblent pas outrageusement bafouées". Ben encore heureux ! Surtout que le poker n'est pas un jeu de hasard.

 

Enfin :" Le problème essentiel concernant le poker reste l'explosion qu'il connaît sur internet et dans les programmes de télévision"

 

Le problème vient de la télévision ? Et bien, on a du souci à se faire pour la future loi. Je pense qu'il faut au contraire accompagner cet engouement en l'encadrant, et non pas le considérer comme un problème et l'interdire.

Publié dans La Loi et le Poker

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 27/09/2011 12:14



(fermaton.over-blog.com)


No-19, THÉORÈME DES TOMATES FARCIES.- Stratégie des jeux hasard.